banniere-exposition-nayart-04.jpg

toutes les expositions 2020


Du 21 février au 3 mai 2020

Sophie Cohen Scali

"...Regarder une toile de Sophie Cohen-Scali, C’est partir en promenade dans un jardin d’enfant et se rappeler les bruits, les cris et les odeurs d’antan. C’est se reconnecter avec notre imaginaire et ouvrir les écluses de nos retenues pour laisser couler le flux de nos eaux intérieures vers les terres oubliées de notre enfance. C’est accepter la violence d’un silence dans une étendue peuplée de solitude. C’est plonger dans un univers de coton où le temps semble être ailleurs. C’est se dire que l’on n’est pas seul à se dire que l’on n’est pas seul. C’est se baigner sous la cascade d’eau fraîche d’un torrent de montagne. On ne peut rester insensible à la peinture de Sophie Cohen-Scali parce qu’elle porte en elle la fleur qui deviendra fruit et l’enfant qui sera Homme et femme.     
Son monde est peuplé de lutins, génies, farfadets et gnomes, petites créatures légendaires et serviables qui détiennent des trésors et prennent parfois nos allures et nos attitudes, histoire de nous rappeler que nous venons tous de la Terre d’avant les villes et peut-être même du monde souterrain qu’ils habitent encore aujourd’hui. Sa peinture nous rappelle ce que nous avons été pour être ce que nous sommes ; en cela, elle nous permet la transmutation et nous ouvre le chemin du Grand œuvre pour nous révéler à nous-mêmes au travers d’un long cheminement initiatique qui permet d’accéder à notre vérité. Sophie Cohen-Scali est un révélateur de nos vies intérieures. Elle explore les profondeurs de l’âme humaine et utilise son imaginaire et sa brosse pour donner matière à l’invisible. 
Elle est inclassable et ne peut appartenir à aucune école de peinture... » 

2013 Didier Wolinski

Lire la suite : exposition "des milliers de mondes"