banniere-association-nayart-03.jpg

De la Minoterie vers Igon : la route du fer

Après une halte à la Minoterie et la découverte de l'exposition en cours, continuez votre parcours sur la veloroute 81. C'est l'occasion de longer le silo de la Minoterie (édifié en 1932) par le chemin de l'Abreuvoir. Composé de 9 cellules qui stockaient chacune 90 tonnes de blé, cet édifice de béton a des allures de cathédrale ! Vous ne pourrez pas y entrer mais sachez que tout en haut, grâce à l'escalier qui dessert tous les niveaux, au 4e étage, la vue est imprenable sur les Pyrénées et offre un panorama à 360° sur Nay.

 12

 

 Le silo de la Minoterie avait un frère jumeau à Pau, construit également par la minoterie Marsan. Il a été détruit pour laisser la place à un ensemble immobilier et de loisirs.


Plus loin sur la Route 81 en direction d'Igon, profitez de la vue sur la passerelle de Baburet, cet ouvrage a été construit sur les anciennes piles du pont parcouru par le chemin de fer jusqu'en 1962. Un train circulait sur cette voie vers les mines de fer de Baburet à Ferrières.

 

3

 

Les mines de Baburet

 

Vous pourrez également découvrir du pont le canal et l'écluse de la minoterie, alimenté par le gave. 

 

La passerelle de Baburet : une vue imprenable sur le canal de la Minoterie et le gave de Pau

  

La passerelle de Baburet surplombe le canal de la Minoterie et ses vannes.

 

A Igon, le grand lavoir offre une halte rafraichissante. La signalétique patrimoniale permet de découvrir le passé  industriel de ce village avec la tournerie sur bois qui produisait des boutons, chapelets et petits objets (1851) et la filature de coton (1864-1968).

 

8

 

La route du fer marque cette partie du Pays de Nay. A Igon, les martinets étaient des usines qui travaillaient le fer ou le cuivre grâce à de grands marteaux actionnés par l'énergie hydraulique.

 

9

 

 

logo nouvelle aquitaine 1         logo cd64 1      logo ccpn 1      logo villedenay 1