Lassègue Sophie

Née en 1963 à Talence, je vis à La Rochelle de 1966 à 1995. En 1989, j'obtiens ma licence d'Arts Plastiques à Bordeaux et expose pour la première fois à la galerie du temple à La Rochelle en 1990. Entre 1991 et 1995, parallèlement à mon travail de peintre, j'accueille quelques élèves dans mon atelier de la rue Amos Barbot à La Rochelle. Je m'installe en 1995 dans les Pyrénées Atlantiques où naîtront mes trois enfants.

J'aime porter un regard inquisiteur sur ce qui m'émeut, explorer les zones inconnues, cachées ou infiniment petites, ce que l'on ne perçoit pas ou ne perçoit plus, capter l'éphémère, imaginer le facteur originel de l'événement... Là commence le processus de création. Mon regard creuse, traverse, coupe, s’accroche à un détail, une couleur, une ligne, à la lumière, à l’ombre, prélève des instantanés...

Alors seulement je peux me confronter à la toile blanche, amorcer un dialogue avec elle, les couleurs, les matières. Dialogue parfois houleux, parfois frénétique, à l'aboutissement souvent incertain. De cette quête préalable qui me lie au monde naît sur la toile un univers imaginaire. Un univers qui invite au voyage intérieur ; un univers où il reste une part de mystère, où ce qui est vu ne peut être totalement identifié, laissant ainsi au regardeur l'éventualité de s'y retrouver.

Au fond, c'est peut-être la lumière le sujet principal de mes peintures. La lumière que je peins comme on composerait une musique, en essayant de lui donner toutes les variations qui la rendront harmonieuse. La lumière peut avoir plusieurs sources : elle peut venir d’un contraste de couleurs, de la couleur elle-même, les noirs compris, car je travaille les noirs aujourd’hui comme j’ai travaillé les couleurs en jouant sur leur densité, leur profondeur, leur pigmentation, leur texture.

LassegueSophie