Girardeau Orlane

« Née en Haute-Saône, à Gray en 1967.      
Je le suis orientée assez vite vers des études aux Beaux Arts de Besançon, en abordant un enseignement classique des diverses techniques.       
Puis l’intérêt pour l’Histoire de l’art se fait sentir fortement et je poursuis des études pendant cinq ans à l’Ecole du Louvre à Paris tout en continuant la peinture, les deux disciplines me paraissant indissociables.
Depuis 1995, je me consacre à la peinture et commence à exposer avec cette conviction que l’acte de création est primordial pour moi. Malgré la complexité et parfois même la difficulté à vivre la création, elle correspond à un besoin profond et précieux qui me permet d’appréhender le monde et ce qui m’entoure d’une manière intime et très personnelle.
C’est un « état intérieur » qui m’aide à exprimer mes ressentis, mes émotions et à capter et sonder les profondeurs de l’âme humaine.
« Scruter au plus profond de soi même et le faire ressurgir en l’état sur le support. »
Mon travail abstrait se nourrit d’éléments prévis, la nature et ses perpétuelles métamorphoses, l’aspect éphémère des choses et la fragilité de l’instant.      
La notion de faille, de fracture, d’échappées sont suggérées sans cesse et les sentiments de tensions, de chaos ou d’apaisement sont sous-jacents.
La couleur, omniprésente et puissante participe à la recherche d’un espace construit et dynamique ; les tonalités d’ocres jaunes et rouges évoquent cette généalogie en constante mutation.
La technique est mixte ; elle mêle l’acrylique, la gouache, le pastel gras et le fusain.
Le geste est souvent rapide, il surgit et tente de se libérer le plus spontanément possible.
Le support est un support de bois médium car sa dureté permet la mise en place de traces incisées et grattées, la matière aime à être malmenée. »

www.orlanegirardeau.odexpo.com

orlane